Comment fonctionne l’articulation du genou ?

 

Résumé :

Pour comprendre comment fonctionne cette merveilleuse articulation qu’est le genou.

Certaines personnes sont plus sujettes aux inflammations, ce qui augmente les douleurs du syndrome rotulien

L’articulation du genou :

Le genou est une des plus grosses et puissantes articulations du corps humain.

Il nous permet de plier, sauter, courir, stabiliser notre posture…

Il est formé de gros os et de gros muscles.

Quatre os :

Le fémur, le plus long os du corps, forme la partie supérieure de l’articulation du genou.

Le tibia, forme la partie inférieure avec le péroné ou fibula à son coté externe.

La rotule ou patella est un os sésamoïde (un petit os rond très spécifique, qui ressemble à une grosse graine de sésame) placé à la partie antérieure du genou et enserrée dans les fibres des tendons.

Les détails de l'articulation du genou

Articulations :

Il existe deux articulations au niveau du genou :

  • Une fémoro tibiale se situe entre le fémur et le tibia
  • Une fémoro patellaire se situe entre la rotule(patella) et le fémur

Ces articulations, comme toutes celles du corps humain, sont constituées de cartilage articulaire sur les os en question, d’une capsule articulaire dans laquelle réside le liquide synovial, de puissants ligaments et tendons autour.

Tous ces éléments consolident chaque articulation afin de transmettre la mobilité et la force au squelette.

Le détail des éléments qui composent le genou

Les muscles :

Au niveau du genou, on trouve de puissants muscles tels que :

  • Le quadriceps formé comme son nom l’indique de 4 chefs musculaires : droit antérieur, vaste interne, vaste externe et vaste médian.

Le tendon de terminaison du quadriceps est une épaisse et puissante structure fibreuse, dont les dimensions chez l’humain sont en moyenne de 7 mm d’épaisseur et de 3 cm de largeur, il se termine sur la base de la rotule.

Lui fait suite le tendon rotulien qui se termine sur la partie avant et supérieure du tibia  (tubérosité antérieure).

Le tendon du quadriceps est oblique en bas et en dehors. Ceci a son importance sur la mobilité de la rotule en cas de pathologie par désaxement du membre inférieur.

Plus l’angle entre le fémur et le tibia augmente, et plus la rotule est rejetée vers l’extérieur, ce  qui est le cas lors d’un syndrome rotulien.

 

Forces s'exerçant sur la rotule
  • Les ischios jambiers, muscles de la face postérieure de la cuisse : ils sont au nombre de trois, tendus depuis l’ischion jusqu’à la partie postéro supérieure de la jambe.
  • Les adducteurs de la cuisse, au nombre de trois, à la face interne de la cuisse.
  • Les jumeaux sont les deux puissants muscles du mollet qui s’attache en haut sur la partie postéro inférieure du fémur, se terminant par le tendon d’Achille à la cheville.
Les muscles des membres inférieurs

Les ligaments :

Ce sont des structures fibreuses stabilisant fortement toute articulation.

On trouve les ligaments latéraux externe et interne ainsi que les puissants ligaments croisés antérieur et postérieur à l’intérieur même de l’articulation.

Les ménisques :

Au centre du genou s’attachent des ménisques. Ils forment un forme de coussinet qui s’interposent entre l’extrémité inférieure du fémur et l’extrémité supérieure du tibia pour améliorer la stabilité.

Il existe deux types de ménisques :

  • Le ménisque médial qui a une forme de C
  • Le ménisque latéral qui a une forme de O.
Les ménisques

Pour aller plus loin, on vous conseille :

Découvrez le pack liberté : des genoux solides et sans douleur !

Bougez librement !