Comment Alizée a surmonté son syndrome rotulien : une étude de cas inspirante !

Sommaire :

Introduction au syndrome rotulien et à ses effets sur la vie quotidienne et les activités physiques.

Ah, le syndrome rotulien ! Ce petit farceur qui peut transformer la simple action de monter les escaliers en un défi douloureux, ou même rendre la pratique de votre sport préféré aussi pénible qu’un rendez-vous chez le dentiste ! Si vous l’avez vécu, vous savez à quel point ces douleurs persistantes peuvent être une véritable nuisance dans votre vie quotidienne. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul dans cette aventure rocambolesque.

C’était aussi le cas d’Alizée, qui a suivi avec succès le programme Genoux 360°.

Dans cet article, vous allez découvrir le parcours d’Alizée, de ses galères sans fin avec ses genoux à sa reprise avec plaisir du sport. Cela vous donnera des pistes pour diminuer vos propres douleurs et mieux vivre avec votre syndrome rotulien vous aussi. 💪

Brève présentation du programme Genoux 360° et son approche unique pour traiter le syndrome rotulien.

Genoux 360° est un programme en ligne créé par moi, Aline (je suis coach sportif spécialisée dans les douleurs aux genoux, créatrice du site internet Bouge tes genoux et j’ai moi-même un syndrome rotulien). Ce qui distingue le programme Genoux 360°, c’est son approche holistique, axée sur une compréhension approfondie des besoins spécifiques de vos genoux. Fini les solutions génériques qui ne font que gratter la surface du problème ! Avec Genoux 360°, nous plongeons la tête la première dans les méandres de votre syndrome rotulien pour comprendre ses origines, ses implications et surtout, trouver ensemble des solutions personnalisées.

Plus que de simples séances d’exercices, Genoux 360° vous propose un véritable parcours pour comprendre les causes profondes de vos douleurs pour mieux agir dessus et vous guide pas à pas pour savoir quoi faire en toute circonstance pour bien vivre avec vos genoux.

image rdv individuel BTG

Discussion en visio entre Aline et Alizée afin de comprendre les causes profondes de son syndrome rotulien.

L’étude de cas d’Alizée avec le syndrome rotulien :

Présentation de l’histoire d’Alizée, ses luttes et ses tentatives antérieures pour traiter son syndrome rotulien.

Alizée a des douleurs depuis 10 ans et la situation de son genou s’est aggravée depuis plus d’un an au moment où elle m’a contacté. Elle avait fait une chute sur un genou quand elle était enfant. Elle souffre aussi de mal de dos, elle a “des douleurs un peu partout tout le temps”. Elle n’est pas sportive au départ, mais ces derniers temps elle a eu envie de bouger plus, dans un premier temps pour perdre du poids. Comme ses douleurs augmentent, elle souhaite aussi prendre soin de son corps et retrouver une bonne mobilité.

Alizée en a marre d’avoir l’impression de se battre contre son corps, de ne pas pouvoir faire de sport alors qu’elle aime de plus en plus ça. Elle se sent dans une impasse : quoi qu’elle fasse, elle finit par se blesser. Cela impact son moral et cette fois elle souhaite changer d’approche pour sortir de ce cercle vicieux. 😓🔄

Notre premier rendez-vous avec Alizée pour comprendre sa situation avec son syndrome rotulien et mettre en place un plan d’action :

Lors de notre premier échange, je comprends qu’Alizée ne connait pas bien son corps, a du mal à bien se positionner et surtout à bien doser l’activité physique. Elle alterne des phases de sport doux mais quand même trop intense au vu de ses capacités physiques de départ, avec des phases sédentaires à cause des douleurs.

Grâce aux tests préalables à notre rendez-vous, je constate qu’elle a un affaissement des pieds. Cela entraîne des genoux qui vont vers l’intérieur. Et donc des pressions inutiles au niveau des rotules. 

Alizée fait des séances de kiné et elle pense avoir des soucis de postures car elle se sent toujours hyper contractée, avec parfois des douleurs sur le côté du corps.

 De mon côté, j’hésite entre quatre hypothèses pour expliquer ses douleurs : 
De la sensibilisation centrale
– Un problème de posture (mais dans ce cas, il reste à comprendre pourquoi Alizée prendrait une posture qui déclenche des douleurs. En effet, je ne crois pas qu’il y ait de “bonne” ou “mauvaise” posture et les études scientifiques vont dans ce sens aussi).
– Une maladie auto-immune ou un problème d’inflammation chronique.
– Une mauvaise connaissance de son corps au point de ne pas être capable d’adapter l’activité physique.

L’accompagnement avec le programme Genoux 360° devrait me permettre d’y voir plus clair entre ces différentes hypothèses.

On décide de commencer par suivre les séances de l’étape 1 de Genoux 360° et qu’Alizée consulte un kiné, un ostéopathe ou un micro-kiné afin d’avoir un regard global sur sa motricité.
Je décide volontairement de laisser les autres pistes de côté pour l’instant car je n’ai pas de signaux forts pour aller dans ce sens et je ne veux pas affoler Alizée, ni l’engager inutilement dans un parcours de santé complexe alors que ce n’est peut-être pas nécessaire.

J’ajoute à son programme des exercices de renforcement des pieds. Je lui demande de pratiquer les séances pieds nus afin de plus les solliciter. Et on ajoute un exercice avec une balle avant les séances de mobilité agile pour solliciter les terminaisons nerveuses et ainsi avoir une meilleure sensibilité des pieds pendant les exercices pour mieux les renforcer. 🦶

A la fin du premier rendez-vous, Alizée note que son objectif est de perdre 10 kg, faire du sport car elle a appris à aimer ça, pouvoir randonner, ne plus avoir mal au quotidien.

Elle pense que ce qui l’empêche de retrouver des genoux en forme, c’est le manque de connaissance de son corps, ne pas avoir de plan d’action précis, un manque d’écoute et de vision globale de la part des médecins, manque de régularité dans les exercices de sa part.

image manque de connaissance de son corps Alizee

La découverte de Genoux 360° et les premiers résultats prometteurs :

Comment Alizée a découvert le programme Genoux 360° via Bouge tes genoux.

Alizée cherchait désespérément une solution pour ses genoux. L’idée de consulter un kinésithérapeute refit surface. Elle a suivi des séances pendant un an mais sans voir de progrès. Elle ressortait des séances en ayant mal au genou. Elle trouvait aussi que la communication n’était pas fluide avec son kiné, elle ne se sentait pas soutenue et accompagnée. Elle sentait qu’elle avait besoin d’autre chose…

Déterminée, elle s’est tournée vers Internet à la recherche de vidéos de remise en forme en ligne pour renforcer son genou. Grâce à ses recherches, elle est arrivée sur le site Bouge tes genoux.

Elle a testé la vidéo de 15 min que l’on peut télécharger sur le site .  Le résultat fut sans appel : elle réussit à accomplir des exercices qu’elle n’aurait jamais cru possibles.

« J’avais fait cette vidéo et j’avais réussi un exercice que je n’imaginais même pas pouvoir faire. C’était le squat sur les pointes de pieds, et je me suis dit, si j’arrive à faire ça et que cela me permet de reprendre confiance en moi et en mon genou, alors on va tenter l’aventure ! »

Alizée

Elle voit alors la possibilité de regagner confiance en elle et de redonner vie à ses genoux grâce au programme Genou 360°. 📈

Les résultats initiaux qu’elle a obtenus en suivant les premières étapes du programme et les changements qu’elle a ressentis dans son corps et son esprit.

Le démarrage est lent pour Alizée car elle doit apprendre à reconnaître les sensations de quand elle est mal placée, quand elle va trop loin, quand un exercice ne lui convient pas (pour l’instant !).
Je la rassure sur ce point : je préfère qu’on prenne le temps de poser les bases au départ et qu’on avance au rythme de son corps, plutôt que vouloir griller les étapes et qu’elle se blesse de nouveau.

Suite à ses rendez-vous médicaux et au vu de ses retours sur les premières séances avec Genoux 360°, on conclut qu’Alizée n’a pas de maladie auto-immune ou de sensibilisation centrale, ouf !

Alizée prend plaisir à pratiquer les séances de mobilité agile. Elle a parfois du mal à être régulière à cause d’un travail très prenant. On identifie que ce serait plus pratique pour elle de faire parfois deux séances de suite du programme afin de maintenir un rythme de 4 à 6 vidéos par semaine, mais sur seulement 2 à 3 jours. C’est une solution que je propose parfois mais je sens que le corps d’Alizée a besoin de séances courtes mais répétées. On décide d’attendre 6 semaines avant de passer sur cette nouvelle organisation qui correspond mieux au rythme de vie d’Alizée. 🗓

image sport a la maison Alizee

Le parcours de transformation avec Genoux 360°

Les étapes clés du parcours d’Alizée avec le programme Genoux 360° sur une année complète.

Alizée a suivi le programme Genou 360° pendant une année complète, progressant avec précaution pour éviter de se blesser à nouveau. Avec détermination, elle a ajusté ses séances, les a adaptées à ses besoins…

Elle a également ressenti des appréhensions parfois à l’idée de passer aux niveaux supérieurs, craignant de se blesser à nouveau ou de ne pas être à la hauteur.

« J’avais beaucoup d’appréhension à passer à des niveaux supérieurs. Je suis restée longtemps sur les premiers niveaux, j’avais toujours un peu peur de me faire mal. »

Alizée

Il a fallu que je l’encourage à oser tester de nouvelles choses quand je sentais que ses genoux étaient prêts. Notamment pour passer de l’étape 3 à l’étape 4, dans laquelle on introduit les sauts et les poids. De nombreuses personnes repoussent ce moment, alors qu’il est indispensable de préparer leurs genoux à ce type d’exercices aussi car cela les préparent à ce qu’elles rencontrent au quotidien (descendre d’un trottoir un peu haut ou d’une rame de train, franchir un ruisseau en randonnée, enjamber un obstacle…). Des indices sur comment se déroulent certains exercices de l’étape 3 me permettent d’avoir des indices pour savoir quand les personnes sont prêtes pour l’étape 4. Nos discussions ont permis à Alizée d’oser se lancer.

Au bout d’un mois et demi du programme, Alizée est partie en vacances en Corse. Elle appréhendait ses congés. Elle avait peur de ne rien pouvoir faire, d’être frustrée et de freiner son conjoint dans ses envies.
On a discuté de ce sujet en amont, afin de voir ce qu’elle pouvait mettre en place afin de profiter au maximum des vacances, tout en respectant les limites actuelles de ses genoux.
Elle a finalement passé de très bonnes vacances, en adaptant les sorties à ses besoins physiques 😀

Naturellement, il y a eu des moments plus difficiles en cours de route, notamment lorsqu’elle avait du mal à dégager du temps pour des séances plus fréquentes. Ou parce qu’elle ressentait énormément de tensions physiques sur l’ensemble du corps. Pratiquer des massages à l’huile d’arnica lui faisait beaucoup de bien pour se détendre.

image femme heureuse edited

Les leçons apprises et les bénéfices à long terme

Les leçons qu’Alizée a apprises sur son corps, ses limites et la gestion des douleurs.

Sa progression et l’amélioration manifeste de l’état de son genou ont été une source de motivation.

Aujourd’hui, Alizée se comprend mieux que jamais. Elle a appris à décrypter les signaux de son corps, à mieux évaluer ses limites, et ses genoux se portent beaucoup mieux. 

Elle pratique régulièrement du sport, se fait plaisir sans appréhension, ne ressent plus de tensions physiques pénibles. 🚴‍♀️

Alizée nous a partagé ce qu’elle avait particulièrement apprécié lors de son année avec bouge tes genoux.

“Tout au long du programme Aline a été à l’écoute et investie, nos échanges étaient très naturels. Elle n’est pas dans le jugement et m’a beaucoup aidé. Dès que j’avais le moindre problème, la moindre douleur, elle m’a proposé pleins de solutions, elle m’a toujours accompagnée et guidée !”

Alizée

Les effets durables du programme sur son mode de vie et sa vision de l’activité physique.

Surtout Alizée a pris confiance en elle et en ses capacités. Elle est sereine dans ce qu’elle met en place et n’a plus peur de se blesser. 👌

Elle a aussi changé de vision sur le sport. Avant elle considérait le sport principalement comme un moyen de perdre du poids et privilégiait des séances longues de type cardio. Aujourd’hui, elle prend plaisir à bouger physiquement, pour son moral et son bien être. Elle a compris l’importance de pratiquer aussi des séances de type “renforcement musculaire” pour sa santé et constaté que des séances courtes pouvaient aussi apporter des résultats. Elle va de plus en plus vers des activités qui lui font plaisir comme de l’escalade, de la danse et du vélo en salle.

« J’ai compris que le sport c’était pas que pour « faire du sport » c’était aussi pour aller mieux ! Le programme à changé ma vision de l’activité physique et du corps, mon état d’esprit a totalement changé »

Alizée

Conclusion :

J’ai pris énormément de plaisir à accompagner Alizée dans cette découverte de son corps et de ses capacités physiques. Surtout, je sens qu’elle a changé de relation avec son corps. De la lutte physique avec des tensions et des douleurs, elle est maintenant dans le plaisir de bouger et le bien être physique. Cela lui permet de pratiquer des sports qu’elle aime. Et c’est pour moi le gage qu’elle continuera à être active, ce qui est indispensable pour rester en bonne santé durablement.

Envie d’en savoir plus sur Genoux 360° ?

👉 Rejoignez-nous et démarrez votre propre parcours vers des genoux plus forts, une meilleure compréhension de votre corps, et une vie sans douleur. 🦵💪

Vous ne savez pas par quoi commencer pour vos genoux ?
Et si vous testiez une séance de 15 min d’exercices spécialement penser pour les genoux ?

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Guide j’ai mal aux genoux !

Inscrivez-vous et recevez notre guide complet sur les douleurs aux genoux et notre newsletter ! 🦵

Plus d'articles