Blog

Soulager l’arthrose et les douleurs au genou avec la naturopathie ?

Par septembre 16th, 2019 2 Commentaires
Soulager l'arthrose par la naturopathie

L’œil du spécialiste : Astrid, naturopathe.

Je continue à aller à la rencontre d’experts dans leur domaine afin de mieux comprendre les douleurs chroniques au genou.

Après Emilie, kinésithérapeute formée par la Clinique du coureur, j’ai eu la chance de rencontrer Astrid, naturopathe et praticienne en réflexologie plantaire. Elle a accepté de m’expliquer ce que la naturopathie pouvait apporter pour soulager les douleurs chroniques au genou et l’arthrose.

J’ai été surprise de découvrir les nombreuses pistes que pouvaient apporter la naturopathie et la réflexologie, et les résultats obtenus sur les douleurs chroniques.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Qu'est-ce que la naturopathie ?

Aline : Comment es-tu devenue naturopathe ?

Astrid : Je suis psychologue formée à la neuropsychologie. J’ai travaillé dans l’armée, principalement pour la prise en charge des militaires qui rentrent de missions extérieures.

A côté de mon travail, je me suis mise au sport. A la course à pied surtout. Et j’adore faire la cuisine. Je me suis intéressée à l’alimentation et aux plantes pour moi au départ.

Et puis j’ai décidé de me former à la naturopathie, pour faire de cette passion mon métier.

J’ai ouvert mon cabinet sur Gap, dans les Hautes-Alpes (au 7A rue du capitaine de Bresson 05 000 Gap).

J’aide toutes les personnes qui désirent prendre soin de leur santé grâce à la naturopathie. En parallèle, j’approfondi mes connaissance pour me spécialiser dans la prise en charge des personnes qui pratiquent un sport d’endurance.

 Aline : Peux-tu nous dire en quelques mots ce qu’est la naturopathie ?

Astrid : La naturopathie est un moyen de préserver, d’optimiser ou de retrouver la santé en utilisant des moyens naturels.

Le pilier central de la naturopathie est l’alimentation.

Le deuxième pilier est le mouvement, l’activité physique.

Puis l’utilisation des plantes.

Le tout avec une prise en charge de l’émotionnel des personnes.

En fait, la naturopathie est un tout, on prend en charge la personne de manière globale.

Si quelqu’un vient nous voir car il a un problème de santé, on ne va pas s’intéresser seulement à ses symptômes, mais rechercher la cause profonde qui cause ce symptôme. La personne a certainement un déséquilibre que l’on va essayer de rétablir.

Les douleurs chroniques au genou sont souvent dues à une inflammation.

Les inflammations causent des douleurs articulaires (dont des douleurs de l'arthrose)

Aline : Les personnes qui ont des douleurs chroniques au genou souffrent souvent d’inflammation. Comment explique t’on les inflammations en naturopathie ?

Astrid : En fait, il existe deux sortes d’inflammations. Les inflammations aiguës qui sont dues à un traumatisme ou à un mouvement trop répété.

Et les inflammations chroniques, qui sont aussi appelées aussi silencieuses, de bas grade ou à bas bruit.

La naturopathie va surtout s’intéresser à ce deuxième type d‘inflammation. Celle-ci est insidieuse et présente peu de signes, sauf quand elle devient excessive. Dans ce cas, elle entraîne des douleurs articulaires, fragilise les tendons, favorise l’apparition de diabète, d’anxiété ou de dépression…

Aline : Les personnes qui ont de l’arthrose, de l’arthrite ou des douleurs chroniques au genou peuvent voir les douleurs augmenter à cause de cette inflammation silencieuse ?

Astrid : Oui, tout à fait.

Aline : Alors, à quoi est due cette inflammation chronique ?

Astrid : La principale cause de l’inflammation est un déséquilibre acido-basique. Le corps est trop acide et il y répond par une inflammation.

Aline : Peux-tu nous en dire plus sur l’équilibre acido-basique ?

Astrid : Le corps humain a un certain pH. Le pH sanguin (le plus important) est compris entre 7,35 et 7,45. C’est très précis. Et il va tout faire pour préserver cet équilibre du pH. Pour éliminer un excès d’acidité, il dispose de  trois systèmes de régulation :

  • La respiration
  • La transpiration
  • Les urines

Si ces trois systèmes ne suffisent pas, il va puiser dans ses propres minéraux qu’il trouve dans les os, les ligaments, les tendons, les ongles et les cheveux. Ce phénomène entraîne par conséquence des douleurs articulaires et musculaires, de l’arthrose ou de l’ostéoporose.

Les causes de l’augmentation de l’acidité dans l’organisme :

Aline : Alors si j’ai bien compris, les inflammations chroniques viennent d’un excès d’acidité. Qu’est-ce qui apporte trop d’acidité à notre organisme ?

Astrid : Quatre facteurs peuvent amener à trop d’acidité :

  • Une mauvaise alimentation :

Trop de sucres raffinés, trop de plats industriels, de charcuterie, de viande rouge, de fromage ou de farine blanche. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut plus en consommer ! Je dis juste qu’il faut le faire de manière raisonnable.

  • La pollution et les pesticides :

L’organisme ne sait pas gérer ces éléments et il les transforme en acides.

  • Le stress :

Le stress amène une acidification de l’organisme. Ce facteur est souvent sous évalué par les personnes. Il est pourtant 400 fois plus responsable de l’acidification de l’organisme que la pollution. Et il a sans doute un effet plus important encore que l’alimentation ! C’est pour cela que la naturopathie cherche dans tous les cas une régulation du stress, car cela a un impact essentiel sur le corps et la santé.

  • Un manque d’activité physique :

L’activité physique amène une meilleure oxygénation et donc un meilleur drainage du corps. Si l’on manque d’activité, les toxines ne sont plus suffisamment évacuées.

Comment la naturopathie peut soulager l’arthrose et les autres douleurs chroniques au genou ?

Une alimentation équilibrée pour diminuer les douleurs chroniques aux articulations

Aline : Comment la naturopathie peut-elle aider à retrouver un bon équilibre acido-basique pour diminuer l’inflammation… et donc diminuer les douleurs chroniques ?

Astrid : Il faut comprendre que la naturopathie ne va pas agir directement sur l’inflammation. On ne va pas la diminuer directement. Ce que l’on va chercher à faire, c’est d’empêcher les causes profondes qui amènent le corps à réagir par l’inflammation. C’est une démarche plus durable. Mais qui va aussi demander plus de temps pour voir des effets.

Pour cela, on peut agir sur plusieurs facteurs de l’alimentation :

  • Basifier l’organisme (diminuer l’excès d’acidité) :

En privilégiant une alimentation riche en légumes et en fruits, en oléagineux, épices et aromates.

  • Rétablir un bon équilibre entre oméga 3 et oméga 6 :

Souvent, les personnes consomment trop d’oméga 6 et de graisses saturées par rapport aux oméga 3. On va donc limiter l’apport de graisses saturées (en diminuant le beurre, le fromage, les viandes rouges…) et augmenter les omégas 3 présents dans les huiles végétales (colza, noix, lin…), les poissons gras, les fruits oléagineux

Privilégier les oméga 3 pour limiter l'inflammation
  • Diminuer l’inflammation :

Avec des épices comme le curcuma ou le gingembre et des plantes aromatiques.

  • En veillant à l’apport de protéines, minéraux et vitamines :

Cela permet de soutenir le cartilage.

Il faut de la vitamine D (donc s’exposer au soleil), du calcium que l’on retrouve dans les produits laitiers, les amandes, les céréales complètes, le poisson, le chou, le persil…

Du phosphore, présent dans les produits de la mer, les champignons, le millet…

Et des protéines car le cartilage est constitué de protéines, présentes dans la viande, le poisson, les œufs, les fruits de mer, les légumes secs. A consommer à chaque repas si on a de l’arthrose.

  • En utilisant des plantes :

En plus de l’alimentation, la naturopathie utilise des plantes. Ce peut être sous forme d’infusion, de teinture mère ou de gélule. Cela dépend des plantes et de l’effet souhaité.

Pour diminuer les douleurs articulaires, on peut prendre du cassis pour ses propriétés anti-inflammatoire, de la reine des prés qui a les mêmes propriétés mais qui est en plus diurétique (ce qui favorise l’élimination de l’acide par les urines), de l’ortie ou de la prêle, qui sont reminéralisantes. Ou de l’harpagophytum qui est anti-inflammatoire et qui préserve la mobilité articulaire.

  • Le rôle des compléments alimentaires :

On peut aussi conseiller des compléments alimentaires.

80% des patients souffrants d’arthrose voient leur cas s’améliorer en consommant de la glucosamine et la chondroïtine.

Les avis sont divergents quant aux effets de sur ces deux molécules. En fait, elles sont efficaces uniquement quand elles sont consommées ensemble.

On peut y ajouter de l’acide hyaluronique qui aide à lubrifier le cartilage.

On peut aussi faire des cataplasmes d’argile verte et utiliser des huiles essentielles en massage. De la gaulthérie, du katafray ou du poivre noir, mélangés à de l’huile d’arnica.

Le stress, un facteur sous estimé des douleurs articulaires et de l’arthrose :

Aline : On parlait du rôle très important du stress dans l’équilibre acido-basique et donc sur les inflammations. Que peut faire la naturopathie pour diminuer le stress ?

Astrid : J’utilise trois outils différents pour diminuer le stress des personnes qui viennent me voir, en plus des éléments que l’on a vu précédemment.

  • La phytothérapie (utilisation des plantes) :

Je choisis des plantes plus ou moins apaisantes selon le niveau de stress de la personne. Certaines s’utilisent en infusion, en teinture mère ou en gélule.

La camomille et le tilleul ont un effet léger. La rhodiola par exemple est plus forte.

  • Des techniques respiratoires et la pratique d’une activité physique :

J’apprends à utiliser la respiration abdominale en faisant une inspiration sur trois temps et une expiration sur cinq à six temps, voir plus si on peut. Il faut pratiquer cette respiration au moins 5 minutes par jour.

  • Les fleurs de Bach :

Les fleurs de Bach pour diminuer le stress et soulager les douleurs.

C’est une technique que je propose souvent.

Les fleurs de Bach sont une macération de plantes dans de l’eau, stabilisée ensuite dans de l’alcool.

Chaque fleur agit sur une émotion particulière. J’adapte donc les fleurs utilisées à chaque personnalité et à chaque émotion.

Cela se présente sous forme de gouttes.

Aline : Ouah !!! La naturopathie peut vraiment agir sur de nombreux éléments.

Astrid : Oui. Et on peut aussi utiliser la réflexologie plantaire pour soulager les douleurs. Les effets sont assez bluffant.

Soulager l’arthrose et les douleurs articulaires avec la réflexologie plantaire :

La réflexologie plantaire pour soulager l'arthrose et les douleurs articulaires au genou.

Aline : Peux-tu nous expliquer ce qu’est la réflexologie ?

Astrid : Oui, bien sûr.

Sous le pied, on a une sorte de cartographie des différents organes, tissus et glandes de l’organisme. En faisant des pressions sur des endroits très précis de la voûte plantaire, on peut envoyer un message aux organes pour les aider à se réguler.

La réflexologie aide aussi le drainage et la détente.

Aline : As-tu déjà eu des personnes qui avaient des douleurs articulaires et qui ont été soulagées par la réflexologie ?

Astrid : Je vais te donner l’exemple d’une personne qui est venue pour des douleurs d’arthrose au dos. Elle prenait 3 ou 4 cachets d’anti-inflammatoires par jour. Après seulement la première séance de réflexologie, elle n’a pas pris de cachet pendant quatre jours ! Et au bout de la quatrième séance, elle avait complètement arrêté les anti-inflammatoires. Après, je l’ai revu toutes les trois ou quatre semaines environ, pour stabiliser les effets.

Aline : Les effets sont très impressionnants !

Astrid : Oui. Et si on combine avec les outils de la naturopathie comme on l’a vu avant, les résultats peuvent être encore plus forts et durables.

Par contre cela demande de l’assiduité et de la persévérance. Souvent, les personnes ressentent un mieux-être au bout de 15 jours. Mais il faut souvent deux à trois mois pour régler totalement un problème. Et garder ensuite ces nouvelles habitudes de vie.

La naturopathie n’est pas une baguette magique. Elle demande de la patience et de l’investissement de la part de la personne.

 Aline : Tu soulèves là une question intéressante. En tant que coach sportif, j’aide les personnes à soulager leurs douleurs au genou par des exercices de renforcement musculaire et des étirements.

Souvent, les personnes voient après une à trois semaines un vrai changement dans leur confiance dans leurs genoux et leurs capacités. Mais il faut persévérer encore plusieurs semaines pour que leurs douleurs diminuent franchement. Les résultats sont très bons au final, mais ils demandent aussi de l’assiduité et de la persévérance.

 Astrid : Oui. C’est pour cela que je propose une consultation de suivi environ un mois après la première consultation.

Finalement, les personnes sont plus impliquées. Donc elles voient des résultats sur leur santé, qu’ils n’auraient pas eu s’ils avaient abandonné avant.

Il faut souvent deux à trois semaines pour voir des premiers changements. Et plutôt deux ou trois mois pour voir de vrais résultats.

Et puis je propose toujours d’y aller pas à pas, progressivement. On ne peut pas tout changer d’un coup.

L’astuce d’une naturopathe pour une meilleure santé :

Aline : Avant de se quitter, as-tu une astuce à nous donner ?

Astrid : Les personnes que je reçois me disent souvent qu’elles n’ont pas le temps de cuisiner des légumes frais. Ce que je comprends tout à fait.

C’est vrai que dans l’idéal, il faudrait prendre des légumes qui ont au maximum trois ou quatre jours. Sinon ils ont trop perdu leurs vitamines et minéraux.

Je leur conseille alors d’utiliser aussi des légumes surgelés et de les assaisonner avec un peu d’huile d’olive et des aromates. Comme ça ils profitent des nutriments et c’est rapide !

Aline : Merci Astrid pour tous ces conseils. 

Et pour les personnes qui veulent en savoir plus, voici le lien vers le site internet d’Astrid : www.vitaliz-naturopathie.fr

Pour aller plus loin, on vous conseille :

2 Commentaires

  • Benedicte dit :

    Whoa !!!! Articles très enrichissants, super complets. Quelques part je retrouve des parcours similaires au mien, forcément. Vraiment satisfaite d’avoir trouvé ce blog qui est en fait ma deuxième équipe soignante. Félicitations à vous toutes !!!!!

Laisser un commentaire